Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 07:37
Et oui, on peut trouver différentes recettes de cannelés, donc je vous livre la mienne.
Je ne suis pas allée voir mais il parait que sur le net, il y en a d'autres et vraiment pas mal d'ailleurs !!



Recette pour 2 plaques de 18 petits cannelés :

1/2 litre de lait
50 g de beurre
1 gousse de vanille
100 g de farine
250 g de sucre en poudre
2 oeufs + 2 jaunes d'oeufs
du rhum

Dans une casserole faire bouillir le lait, le beurre et la gousse de vanille ouverte et grattée. On met dans le lait la gousse et l'intérieur de la gousse.
Si on ne veut pas s'embéter , on peut aussi acheter (comme moi) de la poudre de vanille.
Mélanger dans un saladier farine, sucre et oeufs.
Enlever la gousse du lait et verser doucement le lait sur le mélange précedent tout en remuant.
La pâte doit être de la même consistance qu'une pâte à crèpe. Ajouter le rhum selon votre goût.

Mettre cette préparation au frais pendant une nuit.
Sortir la pâte du frigo au moins 1 heure avant d'allumer le four pour qu'elle reprenne la température ambiante.
Chauffer le four à 250 °.
Verser la prépartion dans les moules et faire cuire 8 minutes à 250°
Baisser le four à 180° et faire cuire 1 heure ou 1 heure 10 selon la caramélisation que vous aimez.

A très bientôt j'espère car je n'aime pas être absente trop longtemps....
Repost 0
Published by La passion d'Isa - dans Patisseries
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 22:06

Le voici le voilà ! LE fameux gâteau pour l'anniversaire de ma maman !

Un fraisier à ma façon, c'est à dire revisité quelque peu....
Finalement du boulot mais pas tant que ça ! Ca valait le coup, il est à tomber ! Comme dirait ma mère : "une merveille".
Une chantilly au mascarpone qui donne une légereté et une douceur au coeur du gâteau.

La recette pour un rectangle de 40 cm sur 25 cm environ :

La génoise : 

 - 6 oeufs
 - 200 g de farine
 - 200 g de sucre en poudre

Dans le cul de poule inox, battre au fouet les oeufs et le sucre. Faire chauffer sur feu doux, en fouettant jusqu'a ce que le mélange tièdisse (il faut qu'il soit juste tiède au toucher T.40°C).
Retirer du feu et verser dans le bol du robot, monter la génoise à vitesse moyenne, jusqu'à complet refroidissement (elle va tripler de volume). Incorporer délicatement la farine tamisée à la masse à l'aide d'une maryse et en faisant de grands mouvements circulaires.
Verser la génoise sur deux plaques doublées de papier sulfurisé (pour le dessus et le dessous). Les faire cuire dans le four préchauffé à 180°C pendant 12 minutes. Retouner les 2 génoises sur un torchon propre et retirer le papier.

La chantilly :

 - 66 cl de crème entière
 - 500 g de mascarpone
 - 100 g de sucre (environ j'ai pas vraiment mesuré j'ai fait au goût !)


J'ai fait la chantilly en deux fois car mon batteur n'aurait pas aimé tout d'un seul coup.

Monter la crème entière en chantilly avec le sucre à l'aide de votre batteur. Il faut que la crème et les ustensiles soient bien froids. Dès que la crème est prise, laissez tourner le robot à vitesse moyenne et incorporez la mascarpone cuillère après cuillère.
Le fromage doit être totalement lié à la crème.
Réservez au frais.

Le sirop :

 - 100 g d'eau
 - 125 g de sucre en poudre
 - 2 CS de sirop de fraise



Dans une casserole, porter à ébullition l'eau et le sucre.
Retire du feu et laisser refroidir avant d'ajouter le sirop de fraise.


Montage :

Prévoir 600 g de fraises.

Couper une première génoise à la grandeur du moule désiré. Pour moi, il s'agit d'un cadre de 40/25 cm. Imbiber avec la moitié du sirop.


Mettre la moitié de la chantilly sur la génoise et lisser avec une spatule ou le dos d'une cuillère à soupe.
Laver et équeuter les fraises. Couper les plus grosses en deux et les positionner face coupée contre le cadre, faire le tour. Disposer ensuite les fraises, coupées grossièrement à l'intérieur du cadre et recouvrir avec le reste de chantilly.


Poser la seconde génoise sur la chantilly et imbiber avec le reste du sirop.
J'ai choisi de décorer le dessus du gâteau en pâte à sucre. En effet, je n'avais jamais essayé d'en faire alors que j'avais acheté le sirop de glucose depuis longtemps !
Donc je me suis lancée, et fais participer mon fils qui a adoré ! Nous avons eu l'impression de faire de la pâte à modeler....

Pâte à sucre :

 - 2 Cs de sirop de glucose
 - 1 blanc d'oeufs
 - 500 g de sucre glace.

Dans le bol de votre robot, verser le glucose liquide puis le blanc d'œuf. Fouetter légèrement, ajouter peu à peu le sucre glace. Lorsque vous en avez mis à peu prés 350/400 g, stopper.
Saupoudrer votre plan de travail de sucre glace, y mettre votre pâte à sucre et terminer de la travailler en ajoutant du sucre glace jusqu'à ce qu'elle ne soit plus collante. C'est un peu long avant qu'elle ne colle plus.

Etendre la pâte au rouleau et faire la déco qui vous inspire... J'ai ajouté un peu de colorant rouge sur un morceau de pâte à sucre afin d'obtenir un belle couleur.
C'est mon fils qui a décidé de la déco...!!!


Repost 0
Published by La passion d'Isa - dans Gâteaux d'anniversaire
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 22:28
Un anniversaire en préparation et me voici à essayer différentes recettes...



Celle-ci est plutôt sympa, je l'ai piquée à
Marie-Pierre de "A mes nuits blanches".
Il s'agit au départ d'un fraisier, que j'ai transformé manque de fraises ! L'ananas, c'est pas mal aussi...

Donc la recette pour un gâteau d'environ 30 cm sur 20 cm. (pour 10 personnes)

La génoise : 

 - 3 oeufs
 - 100 g de farine
 - 100 g de sucre en poudre

Dans le cul de poule inox, battre au fouet les oeufs et le sucre. Faire chauffer sur feu doux, en fouettant jusqu'a ce que le mélange tièdisse (il faut qu'il soit juste tiède au toucher T.40°C).
Retirer du feu et verser dans le bol du robot, monter la génoise à vitesse moyenne, jusqu'à complet refroidissement (elle va tripler de volume). Incorporer délicatement la farine tamisée à la masse à l'aide d'une maryse et en faisant de grands mouvements circulaires.
Verser la génoise sur une plaque doublée de papier sulfurisé. Cuire dans le four préchauffé à 180°C pendant 12 minutes. Retouner la génoise sur un torchon propre et retirer le papier.

Une fois la génoise faite, il m'a semblé évident qu'il fallait en faire une autre ! La première étant trop petite. Donc doublez les ingrédients !

La crème mousseline :
Pour la crème pas de soucis, les doses sont suffisantes.

 - 40cl de lait
 - 125 g de sucre
 - 2 oeufs + 1 jaune
 - 60 g de Maïzena
 - 200 g de beurre


Faire bouillir le lait avec la moitié du sucre. Dans le cul de poule, blanchir les oeufs plus les jaunes d'oeufs avec le reste de sucre.
Incorporer la maïzena au mélange sucre oeufs. Verser la moitié du lait chaud sur les oeufs et mélanger vivement puis verser dans la casserole. Faire cuire la crème jusqu'à ébullition tout en mélangeant. Retirer la casserole du feu et ajouter la moitié du beurre dans la crème chaude. Mélanger. Laisser refroidir.
Ajouter l'autre moitié de beurre dans la crème refroidie et fouetter au robot, jusqu'à obtention d'une crème onctueuse et lisse.


La meringue :

 - 3 blancs d'oeufs
 - 120 g de sucre en poudre

Montez les blancs en neige en les serrant avec le sucre.

Montage :

Prévoir une boite d'ananas au sirop et garder le sirop.


Poser le cadre sur le plat de service. Déposer une génoise, l'imbiber de la moitié du sirop des ananas à l'aide d'un pinceau.
Garnir le fond avec la 1/2 de crème mousseline puis lisser. Disposez les morceaux d'ananas coupés et recouvrir avec le reste de la crème mousseline. Poser l'autre moitié de génoise imbibée puis lisser avec la meringue faite au dernier moment. Caramélisez au chalumeau.



Vous pouvez décorer à votre convenance !!!




Repost 0
Published by La passion d'Isa - dans Gâteaux d'anniversaire
commenter cet article
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 15:47

Ce matin, il faut aller faire les courses, y a plus à rien à manger !!
Cette phrase, on l'entend souvent ! Elle revient sans cesse ! Et donc ce matin je suis partie au supermarché : j'avais envie de poisson !
Sur l'étal du poissonnier je découvre un énorme saumon de plus de 2 kilos ! Il me fait de l'oeil mais vais-je être capable de lever les filets comme je l'ai vu sur la vidéo des Ateliers des chefs ???? (
http://www.atelierdeschefs.fr/fr/techniques_en_video/index.php)
Bon allez, je me lance, qu'est-ce que je risque, à part perdre 15 euros.... (ben oui c'est le prix d'un beau saumon de plus de 2 kilos, c'est pas génial ça !)

Donc avec ce beau saumon, une fois les filets levés, on peut faire :
   - une soupe de poisson (
La soupe de poisson sans photo.... )
   - au moins 8 beaux pavés de saumon ou bien un tartare de saumon et bien d'autres choses selon son inspiration du jour.....

 


Voici donc la recette du Pavé de saumon laqué au échalotes confites :

pour 4 personnes
- 4 pavés de saumon avec la peau
- 8 échalotes
- 4 CS d'huile d'arachide
- 2 CS de miel liquide
- 1 CS de sauce soja
- basilic
- sel poivre

1/ Epluchez les échalotes et coupez-les en quatre. Chauffez 2 CS d'huile dans une casserole et mettez-y les échalotes à dorer 2 mns en remuant régulièrement. Poursuivez ensuite la cuisson 15 mns à feu doux.

2/ Pendant ce temps, chauffez le reste d'huile dans une sauteuse. Placez les pavés de saumon, côté peau en dessous. Versez le miel et la sauce soja, poivrez et laissez cuire 10 bonnes minutes à feu doux. En fin de cuisson ajoutez les échalotes.

3/ Dressez les pavés de saumon dans les assiettes et garnissez d'échalotes confites, parsemez de feuilles de basilic et salez légèrement.

Servez immédiatement. Pour ma part, j'ai servi le saumon avec un mélanges de céréales (type boulgour) et de légumes secs. HUM !! un régal !





La levée des filets est un peu ardue car on a peur mais je pense qu'une fois le coup de main pris, ça roule... Et on économise de l'argent...ce qui n'est pas négligeable !!! A bientôt pour une autre aventure !

Repost 0
Published by La passion d'Isa - dans Poissons
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 14:39
Après plusieurs tentatives avec différentes recettes glanées sur des blogs, je reviens à ma recette initiale !
De plus, mon four n'est pas en grande forme, l'affichage est en rade, donc mes cuissons se font à l'oeil et à la montre...
Bon, n'empèche qu'ils sont quand même pas mal :



La recette reste la même, j'ai juste rajouté un colorant rose, histoire de faire un peu girly !

2 X 70 g de blancs d'oeufs

200 g d'amandes en poudre

200 g de sucre glace

200 g de sucre semoule

40 g d'eau

Mixer la poudre d'amandes avec le sucre glace pendant environ 10 minutes.

Tamiser le tout au dessus d'un gros cul de poule

Mettre le sucre semoule et l'eau dans une petite casserole à fond épais et cuire le sirop en le montant à 118°C.

Pendant ce temps,monter les blancs en neige (au kitchenaid c'est l'idéal) avec une pincée de sel.

Quand le sucre atteint 110°C passer la vitesse du batteur à la puissance maximale,puis réduire au moment de verser le sucre cuit pour éviter les risque d'éclaboussures.Faire bien attention de verser en filet sur la paroie du bol du kitchenaid.

Remonter la vitesse du batteur et laisser tourner jusqu'à ce que la meringue soit bien refroidie(ajouter ici le colorant rose pour moi)... à environ 45°C..on la dit alors "en bec d'oiseau" ;)

Incorporer les 70 g de blancs d'oeufs non montés aux poudres tamisées et bien mélanger:le geste doit être vigoureux pour obtenir une pâte lisse et souple.

Ajouter ensuite la meringue italienne en 3 fois et macaronner:ce geste est primordial pour obtenir de belles coques :avec la maryse ,faire des "aller-retours" à la surface de la pâte...assez rapidement et assez fort...bien faire attention de ne pas trop macaronner:la pâte doit être lisse et souple mais pas liquide..elle doit former un ruban quand on soulève la maryse.

Mettre la pâte à macarons dans une poche à douille ,avec une douille de 5 mm ,et former de petits ronds bien réguliers sur une plaque recouverte de papier cuisson  en les intercalant pour bien laisser circuler l'air entre chaque.




Taper 3 fois la plaque sur le plan de travail et laisser croûter 30 minutes.

Enfourner à four chaud:150°C pendant 16 minutes.


Pour la ganache, je me suis pas embétée (par manque de temps...je l'avoue), j'ai fourré mes macarons à la confiture de fraise ou au nutella. C'est très sucré (n'est-ce pas Nath...!) mais rien ne m'arrête quand on parle de sucre...


Repost 0
Published by La passion d'Isa - dans Macarons et biscuits
commenter cet article
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 14:45
J'ai découvert à la médiathèque un livre de recettes de Pierre Hermé : "Mes desserts au chocolat". Superbe livre, bien illustré qui donne envie de se mettre de suite aux fourneaux. Je me suis donc lancée, et j'ai réalisé le Pavé du Faubourg.
Un gâteau tout en chocolat marié au caramel : DIVIN !


A refaire, pour s'améliorer encore et si possible avoir des abricots sous la main ! En effet dans la recette on trouve des abricots, je n'en avais pas alors j'ai fait sans !

La recette pour 2 pavés !

Le sirop :

- 50 g de sucre
- 10g de beurre salé
- 100g d'eau chaude

Mettez le sucre dans une casserole de taille moyenne et faites chauffer à feu doux. Le caramel va se former tout seul en remuant un peu la casserole. Une fois que le caramel a pris une belle teinte brune, mettez le beurre dans la casserole et tandis qu'il fond, mélangez-le au sucre caramélisé. Ajoutez l'eau et dès que le mélange bout, retirez la casserole du feu.
On peut préparer le sirop jusqu'à 3 jours à l'avance et le garder au frigo.

Les abricots :

- 170 g d'abricots frais
- le jus d'1/2 citron
- 1 pincée de poivre

Coupez les abricots en petits dés. Mélangez les fruits au jus de citron et au poivre. Réservez.
Il est aussi possible de préparer les abricots la veille et de les conserver à température ambiante dans un récipient fermé.

Les biscuits :

Pour 2 biscuits rectangulaires de 18 cm sur 9 cm. Je n'avais pas de moules à cake de cette grandeur donc j'ai utilisé des barquettes en alu qui servent à la congélation (nickel !).

- 40 g de cacao en poudre
- 35 g de farine
- 3 CS de maïzena
- 75 g de beurre doux
- 9 jaunes d'oeufs à température ambiante
- 5 blancs d'oeufs à température ambiante aussi
- 150 g de sucre en poudre

1/ Préchauffez le four à 180°, beurrez les 2 moules rectangulaires et tapissez les de papier sulfurisé.

2/ Tamisez ensemble le cacao, la farine et la maïzena. Gardez le tout à portée de main. Faites fondre le beurre et laissez le refroidir.

3/ Battez ensemble les jaunes d'oeufs et 75 g de sucre dans un mixeur muni d'un fouet à vitesse intermédiaire entre moyen et maximum. Battez jusqu'à ce que le mélange soit épais et clair. Comptez 5 bonnes minutes.

4/ Placez un bol propre et sec sur le socle du mixeur, lavez le fouet et sechez-le. Fouettez les blancs d'oeufs à vitesse moyenne jusqu'à ce qu'ils forment des crêtes molles. Ajoutez progressivement le reste de sucre (75g) jusqu'à ce que les crêtes soient fermes et brillantes.

5/ A l'aide d'une maryse, incorporez les ingrédients tamisés avec un quart des blancs d'oeufs au mélange des jaunes d'oeufs. Incorporez quelques cuillères de ce mélange au beurre fondu et refroidi. C'est un peu difficile mais finalement le beurre se mélange. Puis ajoutez le beurre et le reste des blancs aux jaunes d'oeufs toujours délicatement.

6/ Versez la pâte dans les moules, à peu près au trois quart et faire cuire 20 à 25 minutes. La pointe du couteau doit ressortir sèche lorsqu'ils sont cuits.

6/ Pour faire refroidir les biscuits, laissez-les reposer pendant 3 minutes dans leurs moules et les démoulez doucement sur un grille. Retirez délicatement le papier sulfurisé.


La ganache :

- 185 g de chocolat noir
- 120 g de chocolat au lait (Pierre Hermé conseille d'utiliser dans tous les cas, du chocolat Valrhona mais moi je n'en ai pas, donc je fais avec du chocolat de supermarché et c'est bon quand même. Il faudra qu'un jour j'essaie...)
- 140 g de sucre
- 20 g de beurre salé
- 275 g de crème liquide entière
- 335 g de beurre doux à température ambiante.

1/ Mélanger le chocolat amer et le chocolat au lait finement haché.

2/ Faites chauffer une casserole à feu doux et faire un caramel avec le sucre en poudre. Une fois que le caramel a pris une joli couleur, ajoutez le beurre et ensuite la crème. Attention ça éclabousse ! Continez à faire cuire pour que tous les cristaux de caramel redeviennent homogènes. Retirez la casserole du feu.

3/ Versez la moitié du caramel chaud sur le chocolat haché et à l'aide d'un fouet, remuez délicatement pour faire fondre complétement le chocolat. renouvellez l'opération avec le caramel restant. Laissez refroidir la ganache.

4/ Battre le beurre en pommade au fouet à vitesse faible. Au fouet main ajoutez délicatement le beurre à la ganache. La mettre 10 minutes au frigo.


Assemblage :

1/ A l'aide d'un couteau-scie, égalisez le sommet des 2 biscuits en coupant les parties trop gonflées (très important sinon le montage est difficile, tout tombe...) Puis coupez chaque biscuit horizontalement en trois couches égales. Placez les 2 couches inférieures sur un rectangle fort et gardez les autres couches à portée de main.

2/ Bien imbibez les couches inférieures avec le sirop et recouvrir le biscuit avec la ganache. Parsemez la ganache de la moitié des abricots (que je n'ai pas mis) et faites les pénétrer délicatement. Recouvrir d'un biscuit, réimbibez et de nouveau recouvrir de ganache. Disposez le reste des abricots et finissez par un biscuit imbibé.
Cette étape est la plus difficile car le biscuit ne reste pas forcement bien droit, la ganache le fait glisser !!!
Etalez une fine couche de ganache sur le gâteau et sur les bords et placez les au frigo 30 minutes avec le saladier de ganache.

3/ Retirez les gâteaux du frigo et recouvrez-les de la ganache restante. Faites en sorte d'obtenir des surfaces aussi lisse que possible sans trop vous soucier des côtés que vous allez strier avec une fourchette.

4/ Vous pouvez garder ces pavés au frigo jusqu'au lendemain ou les servir tout de suite. (franchement il est meilleur le lendemain...) Juste avant de le servir saupoudrez-le de cacao en poudre.


OUF !! Une méga recette ! Le résultat est à la hauteur du temps passé en cuisine !! A vous d'essayer...


Repost 0
Published by La passion d'Isa - dans Patisseries
commenter cet article
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 22:17
Franchement la brioche d'hier était délicieuse mais par contre elle devient très vite dure... Donc que faire avec ma brioche qui reste ? A part, passer un morceau au micro-ondes pour la réchauffer lorsque l'on veut en grignoter un bout ?

Une brioche perdue à la manière du pain perdu !
C'est super simple et super bon !



La recette :

- 1/2 litre de lait
- 2 oeufs
- 50 g de sucre en poudre
- 2 cuillère à soupe de sucre vanillé
- la brioche coupée en tranches

1/ Fouettez le lait et les oeufs ensemble. Ajoutez le sucre vanillé.

2/ Trempez les tranches de brioche dans le mélange et les faire dorer dans le beurre fondu sur feu moyen.

3/ Déposez les tranches dans le plat de service et saupoudrez de sucre en poudre. Dégustez !



Repost 0
Published by La passion d'Isa - dans Viennoiseries
commenter cet article
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 21:23
Je décide hier de faire une brioche ! Pourquoi ? Me direz-vous ?
C'est simple hier matin, mon fils aîné a ouvert le pain de mie industriel que j'avais acheté pour son petit déj' et me dit : "Maman, pourquoi le pain de mie il est tout vert ?" BEURK !! Y en a marre de ces trucs dégeu, ai-je penser....
Donc je décide de faire une brioche pour que son petit déj' de ce matin ne soit pas vert et surtout bon et sain !

Me voici partie à la recherche d'une recette dans mes bouquins et je retombe sur cette recette de Michel Roux que j'avais faite quelques années auparavant (gloups !! ça me rajeunit pas !) et que je n'avais pas vraiment réussit : la brioche était bonne mais graisseuse et pas trop gonflée...bref pas super...

André (patissier à la retraite) m'avait dit : "pour la brioche utilise de la margarine, tu verras c'est mieux !" Ok alors je fonce et voici le résultat :


Sont pas belles mes briochettes ?


La Recette :

- 15 g de levure de boulanger fraîche
- 70 g de lait tiède
- 15 g de sel
- 500 g de farine de blé ordinaire
- 6 oeufs battus
- 350 g de margarine
- 30 g de sucre en poudre
- 1 jaune d'oeuf battu avec une cuillère à soupe de lait pour glacer

D'après Miche Roux, la brioche doit avoir la saveur du beurre sans laisser la moindre trace de gras sur les doitgs ou le palais. En tout cas c'est vrai même avec la margarine, je l'ai vérifié. Il faudra que j'essaie quand même avec du beurre...

1/ Fouettez légèrement la levure et le lait tiède ensemble, puis ajouter le sel et continuer à fouetter une peu. Mettre ce mélange dans un miceur doté d'une lame à pétrir.
Ajouter la farine et les oeufs. Faites tourner pour former une pâte molle, puis continuer à pétrir 10 minutes environ pour obtenir une pâte lisse et elastique. (j'étais surprise qu'elle soit si collante !)

2/ Travaillez le beurre ou la margarine en crème avec le sucre. Ajoutez peu à peu ce mélange à la pâte, à vitesse lente, en attendant qu'il ou elle soit parfaitement incorporé(e) avant d'en ajouter davantage. Pétrissez encore 5 minutes. Quand la pâte est parfaitement lisse, brillante et élastique (pour moi toujours aussi collante ), couvrez avec un linge humide et laisser doubler de volume à température ambiante (1 heure 45 à 2 heures).

3/ Ecrasez la pâte en la retournant rapidement deux ou trois fois du bout des doigts. Remettez-la dans le récipient, couvrez et mettez au frigo quelques heures (maximum 24 heures).

4/ Retournez la pâte sur le plan de travail fariné et donner lui la forme que vous avez envi : tresse, briochette, cake...etc...
Badigeonnez légèrement la surface de la pâte d'oeuf battu au lait, en allant de l'extérieur vers le centre pour ne pas empécher la pâte de lever.
Laisser presque doubler de volume à température ambiante (1heure 30 environ). Elle est toujours collante et difficile à travailler...

5/ Préchauffer le four à 200°. Badigeonnez encore la pâte et cuire 40 minutes pour une grosse brioche et 15 minutes pour les briochettes.


 



Ouf ! Ca c'est de la recette !! Est-ce de la passion ou de l'archarnement ??

Repost 0
Published by La passion d'Isa - dans Viennoiseries
commenter cet article
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 21:52
Superbe titre ! Très pompeux ! Mais franchement aussi bon que pompeux...

J'ai appris cette recette aux Ateliers des chefs avec ma copine de toujours et je ne regrette vraiment pas d'y être allée car depuis je la décline avec différents poissons et c'est toujours aussi bon !

Donc pour cette fois, il s'agit d'un filet de daurade que j'ai levé moi-même (non non je ne mens pas, c'est pas si dur...!!!) et que j'ai recouvert d'un mélange de chapelure et de noisette. Il fallait y penser et c'est tout simplement fameux.



La recette pour 2 filets de daurade :

- 30 g de beurre
- 30 g de chapelure
- 30 g de poudre de noisette
- 1 citron non traité

Préchauffer le four à 180 °.

1/ Prélever les zestes et le jus du citron.

2/ Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter ensuite la chapelure et la poudre de noisette et bien mélanger afin d'imprégner toutes les poudres de beurre. Rajouter le citron et les zestes et de nouveau bien mélanger.
Cette "pâte" forme une sorte de crumble.

3/ Déposer les filets sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et recouvrir chaque filet du mélange obtenu précédement.

4/ Faire cuire 8 à 10 minutes selon la grosseur des filets.

Le dessus doit être légérement doré et le poisson cuit à point.


Bon ap' !
Repost 0
Published by La passion d'Isa - dans Poissons
commenter cet article
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 12:45
Pas de photos pour cette article ! Désolée, mais il faut absolument que je mette la recette de cette soupe de poisson sinon je vais me faire disputer GRAVE !
Je pense à toi Céline aussi pour la recette des pains au lait...ça arrive, ça arrive....

Donc la recette est celle de la soupe classique du Thermomix mais pour ceux et celles qui n'ont pas cette fabuleuse machine infernale, je l'a traduit sans mixeur cuiseur :

- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 gros oignon
- 4 gousses d'ail
- une feuille de laurier
- 400 g de poissons (n'importe lequel, celui qui vous fait plaisir, la dernière fois j'ai utilisé de la daurade avec tête et arrêtes...)
- 1/2 piment de cayenne (tout petit petit...sinon c'est pas mangeable)
- 1 dose de safran
- 3 cuillères à soupe de concentré de tomate
- 1/2 litre d'eau

1/ Hacher l'oignon et l'ail et les faire revenir dans l'huile d'olive dans une grande casserole

2/ Ajouter le poisson, le concentré, le laurier, le piment et l'eau dans la casserole et faire cuire 15 minutes à feu moyen.

3/ Transvaser le tout dans un mixeur puis mixer vitesse maximum au moins 2 minutes. Ajouter la dose se safran, remixer un peu et filtrer au moins 2 fois à travers un tamis.

4/ Rajouter de l'eau pour faire au moins 2 litres de soupe.

C'est prêt !
Fred, j'espère goûter ta soupe ! Mais je pense qu'elle sera forcément différente car mixer en cuisant doit changer les saveurs.... A nos cuillères....
Repost 0
Published by La passion d'Isa - dans Soupes
commenter cet article

Présentation

Archives